• Les Nuits Blanches

    Les Nuits Blanches

    Amélie N

     

    Elle est venu me voir avec son oreiller,

    et elle s'est glissée dans mon lit

    Elle m'a dit : " n'aie pas peur"

    Et qu'elle avait fermé la porte à clé !

     

    Je l'entends jurer dans les escaliers

    Et qu'il lui cassera la gueule

    Que toutes les femmes ne sont que des poules

    Et qu'elles ont encore beaucoup à apprendre !

     

    Sont ventre est chaud, ses pieds sont froids

    Et puis, elle a pris ma main

    Et elle m'a demandé qu'après,

    Quand je serais grand

    De pouvoir habiter chez moi.........

     

    (JVW)

    Les Nuits Blanches

    Amelie N

     

    Credit Photos : (cliquez ci dessous !)

    Dorvan Crea Photo

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires